Entretien de l'olivier






Selon que votre ou vos oliviers soient en pot ou en pleine terre, l'entretien de votre olivier sera différent :

Pour les oliviers en pot :

Dans les régions clémentes, apportez un engrais pour arbres fruitiers, de mars à septembre, une fois par mois.
Le magnésium encourage une bonne pousse et une abondante floraison.
Sous les climats rudes, il est conseillé de « réveiller la plante » par un premier apport en engrais riche en azote (engrais pour plantes vertes par exemple), puis d'enchaîner avec un engrais pour fruitiers.
L'olivier en pot devrait être rempoté tous les deux à trois ans pour lui permettre de suivre son cycle normal de développement.
Tous les ans en début de printemps ou d'automne, à défaut de rempotage, ôtez quelques centimètres de vieux terreau en surface pour le remplacer par du terreau neuf.
Dans les opérations d'entretien d'un olivier en pot il est fréquent que l'on doive le déplacer, le proteger contre le froid, ou même le changer de place pour le côté esthétique.
Il est alors bon de repérer son orientation et de toujour placer l'olivier selon ce repère.
A chaque déplacement, et chaque changement d'orientation, l'olivier aura une petite période d'adaptation qui aura pour effet de ralentir son développement.


Pour les oliviers en pleine terre :

Le cycle végétal de l'olivier planté en pleine terre est beaucoup plus sereint. Son orientation est toujours la même, les cycles d'ensoleillements ne changent que du fait des saisons. Après s'être adapté de la plantation, l'olivier n'aura qu'à développer son système racinaire et à pousser.
Dans le cadre d'une plantation d'ornement l'entretien sera facilité et se résumera le plus souvent à de la fertilisation et de la prévention.
La fertilisation aura lieu au printemps et à l'automne sous forme d'engrais (orgaperl par exemple) en granulés que l'on épendra sous l'olivier jusqu'à la limite de la fondaison. Ces engrais ont la spécificité de se dissoudre progressivement et de pénétrer le sol jusqu'à atteidre la matte et les racines.
Si vous avez la possibilité d'avoir du compost commencé avec celui si au printemps (février) pour alterner ensuite avec un engrais chimique, l'idéale étant l'engrais organique.
En terme de prévention contre les maladies, le traitement les plus adapté est un traitement à base de cuivre.
Si vous voulez consommer les olives produites par votre olivier il faudra arrêter certains traitements (mouche de l'olivier) au mois 45 jours avant la récolte qui peut s'étendre de fin octobre à fin décembre selon les régions.
Le traitement à base de cuivre protégera l'olivier contre les attaques de l'oeil de paon et du cyclonium entre mars et mai.
Répéter l'opération en juillet contre l'apparition de la cochenille et de la fumagine.
La cochenille n'est absolument pas néfaste pour l'olivier mais à pour conséquence de développer l'apparition de la fumagine qui donne un aspect noirâtre aus feuilles et aux branches. Il est donc préférable de l'éviter.
Juillet est aussi la période de développement de la mouche de l'olivier qui ne s'attaque qu'aux fruits qui ne pourraient pas êtres consommés en cas d'attaque. Faites un traitement préventif à cette période avec un produit adapté qui devra être répetté au moins deux fois jusquà fin août.