Fournisseurs de l'oléiculture










Le Matériel oléicole




Fournisseur de la gamme complète de matériel oléicole :
Moulin, laveuse, cuves, filtres, ect..



Fournisseur de matériel et outils pour l'oleiculture : sécateur, tronçonneuse, tronçonneuse perche, peigne vibreur, vibreur frontal, machine à récolter les olives...



Les produits phyto-sanitaires


Depuis de la fin Novembre 2015 l'obtention d' un certificat nommé "CERTIPHYTO" pour sécuriser l'usage des produits phyto-pharmaceutiques (utilisation, distribution, conseil, vente de produits phytopharmaceutiques) est obligatoire pour tout agriculteur ou oleiculteur professionel.
Le certificat peut être préparé par une formation seule , un test seul ou une formation et un test.
Des organismes de formation sont habilités par le ministère chargé de l'agriculture pour la mise en oeuvre ces formations et tests.
Comme vous le savez le monde oléicole se caracterise par la présence d'oleiculteurs à la fois professionnels et amateurs. Selon son statut chacun n'a pas accès aux mêmes produits d'où le fait que cette ce certificat Certiphyto n'est obligatoire que pour les pros.
-Les oléiculteurs professionnels ont accès à la totalité des produits phytosanitaires homologués contre les maladies et ravageurs de l'olivier. On parle de professionnels pour les oleîculteurs qui se sont déclarés auprès du C.F.E et de la MSA et possèdent donc un numéro de Siret.
-Les oléiculteurs amateurs ne sont pas enregistrés officiellement pour leur activité agricole car ils font cette activité en mode "loisirs" , ont des surfaces trop petites ou ne commercialisent pas leur production. Ces oléiculteurs amateurs ne pourront pas acheter ou utiliser de produits phytosanitaires professionnels mais ils peuvent avoir accès à une gamme jardin regroupant des solutions contre la plupart des maladies et ravageurs de l'olivier : oeil de paon, fumagine, bactériose, mouche de l'olive, teigne et cochenille...

L'AFIDOL publie à partir de la base E-phy du ministère de l'agriculture une liste assez précise des produits phytosanitaires homologués en oléiculture, liste mise à jour le 11 Août 2015 et consultable ici : http://afidol.org/produits_phyto_homologues_sur_olivier_18_aout_2015.pdf

Vous trouverez la plupart de ces produits dans les jardineries de votre région : Truffaut, Castorama, jardiland...ou via les sites spécialisés : bayer-jardin , Solabiol ,Syngenta

Important ! Toute utilisation de produits phytosanitaires nécessite une protection adéquate pour l'oléculteur, ainsi que des mesures de stockage des produits, de préparation de la bouillie et de rinçage du matériel.

La lutte intégrée / le BIO.

Moyens de lutte "bio" disponibles aujourd'hui :

Le principal ennemi de l'olivier est à ce jour la mouche de l'olive hors il n'existe pas vraiment de variétés résistantes à la mouche de l'olive.
Cependant on peut limiter le risque de manière naturelle par :

- Le travail du sol en hiver, sous les frondaisons, est une méthode d'intervention contre les pupes qui hibernent. Le passage régulier de griffes vise à retourner les tout premier centimètres du sol. Ce faisant les pupes sont exposées à l'humidité, au froid et gel ainsi qu'aux prédateurs présents autour . Les résultats n'ont cependant jamais été très concluants.

- Le piégeage massif pour des situations particulières : parcelles isolées, à plus de 500 m de toute autre oliveraie, ou sur une surface minimale de 3 à 4 hectares. Il est utilisé par exemple en Espagne ou en Grèce sur des surfaces trés importantes .

- La technique des « arbres pièges » réside à planter autour de 10 % d'especes très attractives, de gros calibre, en bordure ou dans la parcelle (à la plantation ou par surgreffage), de façon à attirer le plus tôt possible les femelles sur le point de pondre.
L'inule visqueuse (Inula viscosa) est une plante vivace méditerranéenne de la famille des Composées, très odorante, et qui fleurit en octobre. On la trouvait très fréquemment dans les oliveraies, avant qu'elle ne soit arrachée, considérée comme une mauvaise herbe encombrante. Les fleurs sont rayonnantes et jaunes, avec des inflorescences en longues grappes pyramidales ; on les observe en septembre-octobre. Les feuilles sont légèrement collantes, d'où l'appellation « visqueuse ». Elle pousse dans les endroits incultes, et le pied peut atteindre 120 centimètres de haut. Des oléiculteurs grecs ont constaté qu'à la suite de l'arrachage de cette « mauvaise herbe » dans une parcelle qu'ils entreprenaient de remettre en état, les dégâts de mouche ont énormément progressé, alors qu'ils étaient jusque-là minimes.

- La lutte biologique classique à savoir en utilisant des insectes parasitoïdes ou prédateurs n'a jamais montré une grande efficacité concernant la mouche de l'olive, malgré de nombreuses tentatives avec surtout le Psyttalia ou l'Opius concolor en Sardaigne.
Il a été signalé un nombre important d'insectes parasitant mais dont l'importance a été diminuée avec le recours aux insecticides.
Parmi ces insectes et parasites on retrouve les hyménoptères : Eupelmus urozonus Dalman, Pnigalio mediterraneus , Eurytoma martelli Domenichini et Cyrtoptyx latipes .

Travaux / Main-d'oeuvre.

Le recours à de la main d'oeuvre en oléiculture est indispensable lors de deux principales périodes :
- lors de la taille allant de la mars à mai, sur une base de 70 à 80 heures par hectare.
-lors de la récolte sur une période de septembre à janvier selon les variétés d'olivier sur une base de 100 heures par tonne d'olives à cueillir ( variétés à olives de table ) et sur une base de 20 à 50 heures pour les variétés d'olives à huile par tonne selon le mode de récolte.
Une personne seule peut cultiver (hors récolte) 500 oliviers, soit 2,5 ha. Au-delà, il faut impérativement de la main d'oeuvre supplémentaire.


Formations oleicoles

Il existe actuellement plusieurs possibilités de formation en oleiculture dispensées pour la plupart par les CFPPA : Centre de Formation Professionnelle de Promotion Agricole .Ces formations sont destinées aux adultes et peuvent généralement être financées par les fonds de formation. Elles se déroulent sur une periode allant d'une journée à 15 jours répartis au cours de l'année.

Concernant le contenu de ces formations vous pourrez découvrir ou appronfondir les thèmes suivants :

Economie de l'olivier
Historique. Contexte économique. Zones de production. La production mondiale, européenne, française et nyonsaise.

Biologie
Biologie de l'olivier. Exigences hydriques et agronomiques. Débouchés de l'olive et modes de transformation. Circuit de commercialisation.

Plantation
La plantation : choix des variétés, analyse de sol. Densité de plantation, travaux de plantation. Conduite et entretien : travail du sol, désherbage, irrigation. Visite d'un verger multi-variétal : identification des variétés. Conduite et entretien : fertilisation, amendements.

Protection phytosanitaire contre les ravageurs et les maladies.

Techniques de taille
Taille de formation, de production, de restructuration. Mise en application.

Les huiles
Composition des huiles. Oléagénèse. Différentes techniques d'extraction des huiles. Qualité nutritionnelle des huiles, critères d'analyse. Visite de moulin(s) à huile. Coopérative oléicole. Dégustation de différentes huiles d'olive : fruité vert, mûr et noir. Qualités et défauts.