Vos questions sur les maladies et parasites de l'olivier








Voici ici les réponses à vos questions les plus fréquentes sur les problèmes que peut rencontrer votre olivier : maladies et parasites.



Mon olivier est malade ou a un problème.

" Sur certaines jeunes pousses de mon olivier il y a comme des minuscules "cotons blancs" pile à l'entrefeuille. Certaines feuilles tombent également en proportion qui me semble excessive.
Je ne l'ai pas arrosé depuis trois semaine, il était à la lumière, je n'ai pas laissé le chauffage mais fenêtres fermées ces derniers jours. que dois-je faire ?
Je viens de le mettre en bord de fenêtre puisque la température est clémente, j'ai nettoyé les feuilles où il y avait cette manière cotonneuse qui ne colle pas.. "

Le coton blanc à l'entrefeuille c'est probablement de la cochenille dite "lanigère" qui réapparaît quand l'automne est doux.
A Bordeaux il est évident que vous devez maintenir votre arbre dehors, en pleine lumière et le laisser au moins jusqu'au gelées (n'oubliez pas de l'arroser, une fois par semaine devrait suffire si c'est copieux).
Pour le "coton", essayez une pulvérisation partout sur votre arbre (et surtout à l'entrefeuille) avec de l'alcool à brûler, qui est assez efficace pour ce problème sans créer de difficulté à votre arbre ni à l'environnement.
Votre arbre est fatigué, pas vraiment ce qu'il faut pour préparer un repos hivernal



Je rentre de vacances dans le Var et j'ai ramené un olivier de +/- 50 cm.
Il porte des olives et était vraiment très beau.
Je l'ai transpoté et j'ai utilisé un terreau contenant de l'argile (mais il s'agit de terreau pour plantes de balcons et de terrasse) .J'y ai ajouté du sable de rhin comme vous l'indiquez.
J'ai bien drainé le fond du pot avec des pierrailles.Et j'ai fortement arrosé pour que le substrat soit bien compact.Depuis 3 jours je l'arrose abondamment tous les soirs.
Je constate que quelques feuilles jaunissent et se détachent.
A votre avis: est ce le choc du voyage, un terreau inadéquat ou arrosage trop abondant ?

Evitez l'argile dans le substrat, il n'est pas assez drainant, l'olivier a horreur d'avoir les pieds dans l'eau stagnante.donc substrat drainant.
Quant à l'arrosage, une fois par semaine mais abondamment et vous pouvez aider l'arbre en cas de forte chaleur en vaporisant, de temps en temps et le soir, les feuilles.
Tous les végétaux subissent un gros stress lors de rempotage, ne faire ce dernier qu'au printemps, en attendant, espacez les arrosages pour que les racines retrouvent un environnement sec.
Il vaut mieux pas assez que trop d'eau avec un olivier.
Simplement, si l'arbre n'a pas assez d'eau, il n'y aura pas de fruits ou peu mais sa vie ne sera pas en danger.

"J'ai deux oliviers plantés en pot de 50 cm environ il commençaient a bien partir mais depuis quelques jours toutes les têtes se sont séchées et des petits point noirs qui doivent être des insectes sont apparus les grandes feuilles ont des petits points marrons séchés pouvez vous me donner un traitement svp "

Il semblerait apparemment que votre olivier ait subi une attaque de cochenilles.
Il faut traiter votre olivier avec un produit contre les cochenilles en prenant un produit pour arbres fruitier.

J'ai un petit olivier en pot (50 cm), il a passé une nuit dehors, mais il a gelé à -3°C et depuis il a les feuilles rousse. Il n'a jamais était habitué au froid car il était dans une véranda. Va t-il mourir ? Si non, y a t-il un remède ?

Oui le gel, est la principale cause. Grattez son tronc, si celui-ci est vert, pas de souci les feuilles vont revenir
Dans le cas le plus négatif, Il se peut qu'il ne reparte de bien plus bas, proche du niveau de la terre.
Vous pouvez lui mettre aussi un peu de purin ortie.

Depuis peu ,sur certaines feuilles de mon olivier sont apparues des taches brunes et je voudrai savoir si cela vient d'une maladie ou de parasites et comment éradiquer ce phénomène ou est ce du a un autre problème? j'habite dans le nord de la France, je le nourri avec de l'engrais pour plante méditerranéenne une fois par semaine.

Le cyclonium ou "oeil de paon" est une colonie de champignons qui s'installe sur les feuilles.
Au niveau de son aspect c'est une série de ronds de multiples couleurs allant du noir au vert foncé puis du jaune au marron. Il prolifère au printemps et à l'automne quand le climat est doux et humide. Il se développe au départ au niveau des branches basses puis envahit tout l'olivier. Les feuilles tombent rapidement et l'olivier se dénude sévèrement jusqu'au remplacement des feuilles. La production d'olives s'en trouve durement affectée.
Dès les premiers signes il faut traiter tout le feuillage à la bouillie bordelaise ou avec un traitement au cuivre ou encore par la taille. Il est judicieux de le faire à titre préventif au début du printemps et à l'automne.



Notre olivier perd ses feuilles depuis deux semaines .Certaines jaunissent avant de tomber
Il se trouve en Bourgogne dans un bac en bois en exterieur et a passé l'hiver sous un géotextile, le pied paillé.
Nous ne l'avons pas arrosé de l'hiver, la pluie s'en est chargée.
Il a gelé assez fort mais il semblait aller bien après ces gelées.
Que devons-nous faire ? Le tailler ? le nourrir ?

Soit votre olivier a prit un coup de froid soit il s'est asphyxié si vous n'avez pas retiré le voile d'hivernage de tout l'hiver.
Dans les deux cas, rien de grave, il élimine quelques feuilles pour rétablir l'équilibre et vas redémarrer dès l'arrivée du printemps.
S'il a perdu beaucoup de feuilles, il faudra prévoir de le tailler un peu histoire de favoriser les repousses.
Donnez lui un peu d'engrais ce printemps et prévoyez également un traitement à base de cuivre pour éviter certaines maladies d'autant plus qu'il a été fragilisé par cet hiver.



J'ai récemment acheté un olivier. Il me semble que le symptôme est présent depuis le premier jour, un très grand nombre de feuilles présente des points noirs et de petites taches d'environ 2 mm
J'ai pu observer en outre des dépôts blanchâtres et collants sur les "fleurs" en bout de branche Apparemment les nouvelles feuilles n'ont pas encore de traces.
Dois-je traiter mon olivier?

Il s'agit vraisemblablement de cochenille de l'olivier , dans ce cas pour un olivier, de petite taille, il est plus simple de les écraser, tout simplement, et cela évite des produits phytosanitaires.
Si celles ci reviennent en nombre, réalisez un premier traitement, au début des éclosions en juillet.

Le deuxième aspect évoqué fait penser au psylle de l'olivier qui engendre des secrétions d'aspect cotonneux et blanc mais qui peuvent entrainer la fumagine.
Aucun traitement est nécessaire, par contre une fois la nouaison passé, vous pouvez en enlever au jet a faible pression



"Mes oliviers ont été attaqué par la mouche de l'olive ! une vraie catastrophe, toutes les olives sont par terre. Que faire l'an prochain, peut-ont m'indiquer un bon produit contre cet insecte"

Plusieurs solutions :
Le piégeage qui n'a que peu d'effet, surtout si vos voisins ne piègent pas, mais qui vous donne des indications sur la présence de la mouche.
Restent les traitements, soit préventifs (à privilégier), soit curatifs mais toujours à l'apparition des mouches .
Pour le traitement préventif, le "buminal" est un produit efficace (à diluer 1,5 litre pour 100 litres, pour traiter environ 2 hectares). Pour le curatif, là aussi de nombreux produits, à base de deltaméthrine, de diméthoate par exemple, ou de Phosmet ou encore deThiaclopride à voir avec la coopérative agricole la plus proche de chez vous (si elle connaît un peu l'olivier). Les jardineries commencent à proposer ces produits aussi.
N'oubliez pas de bien vous protéger de la tête aux pieds lors de l'utilisation de ces produits et de veiller à respecter le délai avant récolte (D.A.R)